Simulation RDM: calcul statique, dynamique, vibratoire pour appréhender les comportements structurels et mécaniques.

CD Plast Engineering, bureau d’étude spécialisé en développement technique, utilise, entre autres, les logiciels MSC Software et Abaqus Simulia pour la simulation mécanique dans le domaine des calculs de structures.

CD Plast Engineering utilise le calcul RDM afin d’appréhender le comportement des pièces et assemblages en déformation statique, lors de chutes, chocs (accélération, décélération) et vibrations.  Chaque simulation permet de déterminer les déplacements, les contraintes et les efforts.

Les calculs statiques et dynamiques (chutes et chocs)  intègrent :

  • le comportement non linéaire des matériaux notamment pour les polymères, permettant de déterminer la tenue du matériau, de simuler les grandes déformations, la résistance à la rupture, la plasticité, l’hyper-élasticité…,
  • les contacts (1D, 2D et 3D) faisant intervenir les glissements et frottements entre chaque pièce.

 

Exemple de Simulation (ci-dessus) :

  • Animation du réservoir : couplage fluide-structure (CEL : Eulérien/Lagrange), calculs explicites permettant d’appréhender les phénomènes de ballotement (sloshing) et mouvement de liquides sous accélération/impact.

 

  • Animation de la coque plastique sur armature : simulation des pièces métalliques/plastiques avec modélisation des matériaux élasto-plastiques (non-linéaire) et intégration des courbes contrainte/allongement. Simulations non-linéaires des contacts (glissant/décollant) avec gestion du frottement.